Fine Art Tv - Photographie film video art
Vous aimez FineArtTv?
Contribuez à son développement :
Inscrivez-vous à la Newsletter

Ricardo Alevizos

Tremplin
Devenez Membre Prémium pour voir la vidéo en haute qualité (divx, mov ou wmv)
En partenariat avec
fotocommunity deviantART

Violentes et explosives de couleurs, les photos de Ricardo Alvevizos sont autant d'allégories qu'il existe de facettes pour un même personnage. Son message : ne pas abandonner.

© Ricardo AlevizosRicardo Alevizos est un tremplin atypique, il a été photographe. Emmené par son grand-père sur le chemin de l'image, il a appris avec lui « à voir le monde et les émotions à travers l'objectif ». Il a ensuite étudié les Beaux-Arts à Lisbonne, la capitale de son pays, où il vit toujours. A 18 ans, il travaille dans le monde de la mode et suit avec son appareil les modèles dans les loges des défilés. Il est fasciné par « la transformation, par le passage de l'individu au personnage » et décide alors d'explorer le comportement, l'esprit et les corps de l'être humain.

Aujourd'hui, à l'âge de 38 ans, Ricardo est chef de projet des projets d'entertainment pour une maison de production portugaise. Mais ce n'est pas pour cela qu'il a laissé tomber la photographie ni ses recherches sur l'individu.

© Ricardo AlevizosNaturellement, en suivant sa quête, Ricardo s'est retrouvé face à l'un des genre les plus classiques : le portrait. Et si ses photographies donnent l'impression d'un esthétisme gratuitement décoratif, il n'en va pas ainsi. Ses couleurs et mises en scène sont plus proche de l'expressionnisme que de l'ornement. « Je me plais à essayer de capter les pensées les plus intimes de chacun de mes sujets ». Et c'est cette part de mystère que Ricardo retransmet par les divers artifices auxquels il a recours. « J'aime user d'avantage des symboles que de la réalité brute, par exemple dans la photo avec les bouches de femme à la place des yeux, je voulais mettre en image la bigamie. ». Les vérités qu'il traduit dans son travail ont tout de même en commun d'être socialement peu acceptables et donc réduites au secret.

Mais ce n'est pas la marginalité qui l'intéresse, Ricardo s'intéresse d'avantage aux silences que l'on s'impose. Il émet la théorie que l'individu est son propre censeur et que c'est finalement l'opinion que chacun à de lui-même qui fixe les limites de ce que la société peut admettre ou pas. « Les personnages qui crient en silence ou qui sont bloqués dans leur expression sont les personnes fausses qui peuplent notre société. Elles aiment souffir en silence, porter des masques, elles ne veulent pas être jugées par les autres. Elles deviennent des personnes soumises et esclaves d'elles-mêmes. » Car la non-expression de soi-même et le secret se traduisent selon lui en souffrance. C'est pour cela que son œuvre est violente et explosive.

Mais Ricardo n'est pas un personnage triste, son travail artistique est plein d'espoir. Aux personnes qu'ils trouvent sans espoir et qu'il représente avec des parties de squelette apparent, il dit « N'abandonnez pas ».

© Ricardo Alevizos

Portfolio de Ricardo Alevizos

Commentaires  

 
0 # Great work
dgoncalves 07-11-2008 14:12
Dear Ricardo,
Congratulations on your great work. Great emotions passing through your photos.
keep up the good work and innovation!
Regards
 
 
0 # congratulations
CSal 15-03-2009 02:14
great work
Great person

Carla
 
 
0 # Amazing
João 13-08-2016 10:15
Espetacular work. Can't wait for more.
 
 

FineArtCity - Share your Creativity !