Fine Art Tv - Photographie film video art
Vous aimez FineArtTv?
Contribuez à son développement :
Inscrivez-vous à la Newsletter

Pascal Lecoeur - Chronique des gens ordinaires

Tremplin
Devenez Membre Prémium pour voir la vidéo en haute qualité (divx, mov ou wmv)
En partenariat avec
fotocommunity deviantART

Pascal Lecoeur est commerçant ambulant. Il parcourt la campagne des alentours de Caen pour vendre ses légumes à ceux qui ne peuvent se déplacer. Chaque mois, il rend visite à plus de deux cents personnes et profite de ses moments de halte pour prendre quelques clichés.

© Pascal LecoeurSes clients préférés sont des « gens ordinaires dont on ne parle pas, qu'on ne voit pas,qu'on entend pas non plus, des gens simple qui ont travaillé toute leur vie pour toucher une retraite de misére. Ces gens là ne pensent pas (comme dirait Brel) ils prient... ». Et Pascal leur porte une véritable affection. Il n'est pas un voyeur, il est un conservateur, un nostalgique d'un temps bientôt révolu : « Là où l'on nous parle de dévelopement durable, de tradeur de millions d'euros... Eux,  n'en ont pas besoin. Ils savent comment vivre sans gaspiller, vivent de leur jardin, de leur poêle à bois pour se chauffer. C'est une" espéce" en voie de disparition, une espéce de nos campagnes,dans les terres retirées, pas trés loin des grandes villes, où l'on vit comme ça, simplement.... ».

C'est cette simplicité qu'il exprime dans ses photographies. Seuls ou en couple, ses personnages trônent au milieu d'un univers presque figé, hors du temps. Meubles de famille en bois ou en formicat, toile cirée, murs au papier peint jauni ou fendillé, les intérieurs font partie intégrante de la composition. Ils affirment le temps qui passe et qui inexorablement reste le même. Comme les générations avant eux, les personnes que Pascal photographie portent blouses et tabliers, accomplissent les gestes patients de la préparation du repas, du café, de l'habitude.

Pris de façon frontale, ils nous font face et nous affichent toute leur humanité, leur générosité. « Quand ils posent pour moi, ce n'est pas forcé. Iils donnent tout dans leurs regard, dans leur façon de me rendre heureux, moi, le petit légumier qui cache sa passion pour la photographie. ». Mais la cache-t-il tant que ça ?

© Pascal LecoeurDepuis plus de vingt ans, Pascal cultive son amour de l'image. C'est à dix-sept ans qu'il se familiarise avec son premier appareil photo un « Pentax Spotmatic et son 50mm entièrement manuel ». Il découvre alors les difficultés techniques et artistiques qu'il va résoudre par lui-même. Le club photo qu'il monte avec l'instituteur de son village, l'encourage à persévérer. Il ne compte au départ que trois ou quatre membres recrutés aux alentours. Les discutions, expositions et sorties lui permettent « de ne pas rester isolé et surtout de progresser ». A présent, le club Image de St-Aignan de Cramesnil compte une vingtaine de membres et un palmarès impressionnant.

En 2007, il fut entre autres deuxième de la coupe de France couleur papier et deuxième du classement national 1 noir et blanc. Pascal en est très fier. Il a réussi à développer la photographie en milieu rural au milieu des gens qu'il aime et à qui il sait rendre hommage. Sa photographie est sociale, elle constate et donne à voir ceux qui n'ont pas leur place dans le flot médiatique : « J'ai eu envie de les faire parler, de leur donner du bonheur, de m'intérresser à eux , de les voir sourire, rire en se regardant, eux, qui bien souvent n'ont pas les moyens de sortir. Lorsque je leur demande s'ils veulent poser, ils sont étonnés sur le coup, mais ensuite disent oui, tout simplement, heureux... ».

Les photographes auxquels il se réfère sont comme lui, des amoureux de l'humain. Il cite Salgado pour l'aspect social, Plisson pour la passion maritime, Willy Ronis pour la nostalgie. C'est sans regret qu'il affirme qu'il aurait « aimé prendre des photos à leur époque ». Car la travail qu'il fait en 2008 sera sans doute aussi regardé avec envie, dans les décennies à venir.

Anaïs Marquet  

Portfolio de Pascal Lecoeur

Commentaires  

 
0 # Far Out
imakevideos 15-03-2008 15:05
That was funny.
 
 
0 # Societale
Blubb 15-03-2008 16:44
Souvent on les mets de coté les vieux, on les range au placard, mais là enfin on les decouvre dans leur réalité. c'est du bon travail sur la photo societale.
 
 
0 # Site du club photo du village
imag5 17-03-2008 17:55
contact:

Cette série comporte 40 photos toutes plus originales les unes des autres....
 
 
0 # Pourtant c'est pas facile !
Blubb 18-03-2008 02:52
C'est un theme pourtant pas facile et ici il vit parfaitement bien.
 
 
0 # Camille Brossard 17-04-2008 13:21
Un portfolio extraimement agréable.
Félicitations et bonne continuation.
Camille.
 
 
0 # MarieB 07-05-2008 12:16
Que de tendresse dans ces photos. Pour nous les "vieux" restent des points d'ancrage, des références et nous les aimons passionnément
 
 
0 # RE: Pascal Lecoeur - Chronique des gens ordinaires
jllemonn 18-06-2012 14:22
Très bon sujet et un peut oublier
 
 

FineArtCity - Share your Creativity !