Fine Art Tv - Photographie film video art
Vous aimez FineArtTv?
Contribuez à son développement :
Inscrivez-vous à la Newsletter

Sylvie Blum - Through a Woman's Eyes

Portrait
Devenez Membre Prémium pour voir la vidéo en haute qualité (divx, mov ou wmv)

Il arrive que certains acteurs se piquent d’une envie de réalistation. Seulement, la marge qui existe entre désir et talent ne donne pas toujours naissance à d’heureux résultats. Voir un modèle passer derrière l’objectif est un phénomène encore plus rare. Et quand en plus, il produit un travail splendide, il ne reste plus qu’à admirer. Fine Art Tv a rencontré cette exception, elle s’appelle Sylvie Blum.

© Fine Art TvNe vous fiez pas à l’apparente innocence de Sylvie Blum. Sa douceur et sa fraîcheur ne sont que le vernis d’une formidable créativité. Droguée au travail, elle est une battante excessivement exigeante. Le hasard n’a de place que dans le centième de seconde qui crée l’inspiration. Une attitude, un décor, une parole et c’est fini. Elle se lance dans le travail. L’objectif est de recomposer cette fugace image qui lui a traversé l’esprit.

Sa photo préférée? "La première". Pourquoi? "Parce que j’ai obtenu ce que je voulais". Sylvie contrôle tout du début à la fin. Et elle ne laisse rien passer. Elle se bat pour tout et ce, même au-delà des exigences de productivité des milieux pour lesquels elle travaille souvent : la mode et la publicité. Sylvie Blum est une perfectionniste, à l’image de son mentor : Günter Blum.

© Fine Art TvAvant de devenir photographe, Sylvie Blum fut pendant 10 ans la muse de celui qui est devenu en 1995, son mari. Elle a appris avec lui la magie de la chambre noire, de la lumière et l’ensemble des considérations techniques. Il a lui a également donné le goût de la qualité et de l’importance du soin à apporter à un cliché pendant la totalité de sa conception. A sa mort, elle décide de faire perdurer l’amour que tous deux avaient pour la photographie en passant derrière l’appareil.

Son premier ouvrage paraît en 2000. Il s’appelle Venus Selbst, soit Venus par elle-même et réunit une collection d’autoportraits nus. La photographe y fait le deuil de sa carrière de modèle et développe ce qui va devenir son style.
La méthode est simple : être vraie. Pour Sylvie Blum, chaque photo est un reflet de son âme. La personnalité est au cœur de ses recherches, même quand elle fait un travail de commande. Et ce qu’elle a exige d’elle-même, elle souhaite le voir chez ses modèles. © Fine Art TvAller au-delà de la superficialité et de la perfection plastique est une partie de son travail de photographe. Mais le modèle doit savoir, lui aussi, donner une part de son être. A entendre ceux qui la connaissent, se révéler à elle n’est pas si difficile. Sylvie Blum sait instaurer la confiance. Peut-être est-ce aussi parce que ces moments se réalisent entre femmes. Le climat n’est pas à la sexualité grisante. Il s’agit d’une toute autre énergie.

Nudes son deuxième ouvrage en est le reflet. Paru en 2002, il célèbre le corps féminin et s’aventure au-delà du simple constat de la beauté et du narcissisme. Utilisant en grande partie  le noir et blanc, la photographe revisite, à sa façon, le nu classique.
La même années, elle fait paraître un autre livre appelé Hotel Orient du nomde l’hôtel où elle résida pendant un an et demi. Elle y développa une certaine idée de l’intimité inspirée des cabinets privés et laissa s’exprimer les rêves érotiques des hommes et femmes qui posèrent pour elle.

© Fine Art Tv

Mais l’histoire ne s’arrête pas là. Après la femme et le couple, Sylvie Blum tente de 2002 à 2004 de percer un nouveau mystère, l’homme. Un premier travail est fait à Miami. Elle y choisi de magnifiques hommes qu’elle invite à passer devant son objectif. Mais le résultat n’est pas à la hauteur de ses exigences. Il n’est qu’une collection de jeunes athlètes. La photographe laisse alors le choix du casting à son maquilleur, amoureux des hommes. Elle apprend alors à redécouvrir le corps des hommes et à se familiariser avec leur sensualité. Le résultat est poignant et plaît autant aux hommes qu’aux femmes.

Le dernier projet de Sylvie Blum se déroule en Namibie avec ce qu’elle appelle des gros chats, c’est à dire des jaguars. Avec des modèles africains, elle développe une nouvelle partie d’elle-même, toujours étonnante.

Portfolio de Sylvie Blum

Commentaires  

 
0 # Simply art
ELSA 24-02-2008 21:38
Your work is a reference for other models that like you, love photography.
 
 
0 # Inspirant
mia 04-03-2008 19:05
Je suis aussi photographe de nu et cet interview m'a vraiment touché. Je crois aussi que le regard d'une femme est particulier. Merci pour cet article.
 
 
0 # Amazing work
RomeW 26-12-2008 10:02
I love your working i am now online looking for a copy of your books.

-Rome
A fan
 
 
0 # I love your work!
jodyfrost 15-06-2011 18:50
I loved discovering you! Your great respect and appreciation of the female body is soo fresh, so delightful! As a woman who has been a nude model for a number of years and has also preferred to have women in front of my cameras, I feel drawn to your vision!
Everything you say about looking for the person beneath the flesh - that you look for not just a perfect body that simply tells a story of line and form, but that you want to find what animates the woman, her soul, I so resonate with that sensibility!
You're a great inspiration!
I'll be ordering your book now!
Best success always to you!
Jody Frost
 
 

FineArtCity - Share your Creativity !