Fine Art Tv - Photographie film video art
Vous aimez FineArtTv?
Contribuez à son développement :
Inscrivez-vous à la Newsletter

Stephanos Paschos - A greek master

Portrait
 
Devenez Membre Prémium pour voir la vidéo en haute qualité (divx, mov ou wmv)

Stephanos Paschos est né en 1948 à Ioannina au nord de la Grèce. Il a commencé par une formation cinématographique et a continué ses études dans la photographie à Paris (Ecole Pratique des Hautes Etudes, Université Paris VIII) dans les années 70.

L'influence de la culture française et son amour pour la photographie l'ont conduit, en 1979, à la création du premier Centre Photographique d'Athènes. Au sein de ce Centre, Paschos a exposé plusieurs fois ses premières séries de nus et de portraits. Ces séries vont par la suite, définir son style unique dans le monde de la mode et de la publicité.

Depuis 1988, Stephanos Paschos a réussi à concilier ses recherches personnelles et son travail professionnel (pour les revues Playboy, Max, Elle, Marie Claire). Son style évolue vers un nouveau rapport au visage (masculin ou féminin), proche de la conception du maquillage de théâtre. De femmes fatales se modèles se changent en êtres hors du temps. Ses expérimentations techniques, entre le noir et blanc, l'émulsion liquide sur papier aquarelle ou sur marbre et le Polaroïd grand format, abstraient le vêtement en redonnant une place primordiale au corps du modèle.

© Stephanos PaschosSon expérimentation des techniques photographiques et son approche directe mais aussi sensuelle seront les deux caractéristiques que l'on retrouvera dans tout son oeuvre.

Selon lui: "Il n'y a pas des femmes nues, il y a seulement des âmes qui se dénudent face à l'objectif photographique. Alors, je recherche le regard direct du modèle. Dans la photographie de nu, il ne faut pas rester aux apparences, il faut trouver le mystère que cache chaque personne et pourquoi pas découvrir son mythe intérieur."

Stephanos Paschos, est un des plus grands créateurs grecs. Dès la fin des années 80, il se démarque par une expression créative qui passe par l'abstraction. Il revendique l'image, la qualité de surface, des corps bidimensionnels ou tridimensionnels. Dans ses séries artistiques, il utilise la photographie comme un moyen de rencontre avec l'Autre, homme ou femme. Il cherche, dans les figures d'amis et dans le reportage, les visages possibles de la forme, de sa transformation et de sa métamorphose.

D'ailleurs, lui-même est un personnage qui change en permanence de visage et de comportement : tantôt il ressemble à un vieux sage philosophe, tantôt à un adolescent qui parle de la photographie avec un enthousiasme presque naïf.

Toute sa vie il réfléchit en images : il ne regarde pas le visage d'une personne mais observe ses caractéristiques. Il ne regarde pas la lumière mais il observe les ombres.

© Stephanos PaschosSon monde photographique est assez obscur. Et ce n'est pas par hasard. Paschos réalise la plupart de ses séries photographiques, dans son laboratoire, dans la chambre noire, the Darkroom.

Les nuits de création deviennent des nuits blanches qui ne finissent jamais. Ses idées non plus.

Paschos ajoute toujours des éléments supplémentaires à l'image finale, une ultime touche qui n'est jamais la dernière !

Avant ses expositions, il complète toujours ses photographies de nouvelles techniques. Et personne ne peut jamais prévoir ce que cela va être.

Il surprend tout le monde avec son attitude d'artiste car il pense à son art même quand il réalise un reportage professionnel.

Paschos n'aime pas parler de son oeuvre.

Il se considère comme un artiste du 19ème siècle, plus un praticien et moins un théoricien.

Il pourrait vous parler des heures des techniques qu'il utilise et du plaisir de voir l'image apparaître sous le développeur.

© Stephanos PaschosIl pourrait vous parler des heures du dialogue entre le modèle et le photographe et du rôle de médiateur de l'appareil photographique. Mais, Paschos ne pourra jamais vous expliquer la significations de ses photographies. Il dit : "Je ne suis pas un écrivain, je suis juste un photographe." Ainsi, l'artiste conçoit un monde qui n'appartient pas à l'habitude.

Toute prise de vue se transforme à un univers métaphysique, un univers en noir et en blanc, en couleurs et en matières.

A moins que, comme le pensaient les Grecs de l'antiquité, nous ne survivions dans le monde réel que comme des ombres parmi les ombres.

Nous avons choisi de suivre les pas de Stephanos Paschos dans son lieu de travail, qui est aussi son lieu d'inspiration. Nous y avons ressenti une ambiance particulière entre la musique, le regard de ses modèles et les boites en bois qui cachent ses trésors photographiques, depuis son séjour en France  jusqu'à son travail en Grèce.

Ses œuvres se trouvent dans des collections privés et publiques mais aussi à la Bibliothèque Nationale de Paris, au Centre Georges Pompidou, au Ministère de la Culture grècque, au Musée de la Photographie de Thessalonique, au Centre Photographique d'Athènes, au Centre Photographique de l'île de Skopelos.

Il est représenté en Grèce par la galerie Titanium-Athènes.

Ses images ont été publié dans différents journaux, revues et livres : Avant-Garde, Libération, Le Contact, Le Dictionnaire des photographes aux éditions Seuil, Encyclopédie Internationale des Photographes, revue Camera Obscura, magazine Opticon, Fotografos,etc.

IP

Portfolio de Stephanos Paschos

 

FineArtCity - Share your Creativity !