Fine Art Tv - Photographie film video art
Vous aimez FineArtTv?
Contribuez à son développement :
Inscrivez-vous à la Newsletter

Richard Murrian

Portrait
 
Devenez Membre Prémium pour voir la vidéo en haute qualité (divx, mov ou wmv)

Mais qui est donc Richard Murrian ?

Il est toujours difficile d’aborder le nu et l’érotisme tant les visions et les goûts sont différents.

Il existe de multiples styles, de multiples ambiances, de multiples façons de l’exprimer, de le faire vivre.

© Richard MurrianPour moi Richard Murrian, c’est tout d’abord une rencontre.
En novembre 2005, je l’ai rencontré à Paris Photo après avoir pris contact avec lui. Je fus surpris de voir arriver un homme d’environ 35 ans, les cheveux longs châtains avec l’allure plutôt d’un rocker que d’un photographe. Vous me direz, existe-t-il un type ou genre pour les photographes ?  Avec le temps, je ne le crois pas.

Pourquoi avais je contacté Richard: parce que j’aimais son travail et que je souhaitais voir ce que nous pourrions faire ensemble dans le futur…Maintenant c’est chose faite !
Je fus immédiatement séduit par l’homme. C’est vrai qu’il est américain, un vrai, bien tranché, celui qui vous dit non ou qui vous dit oui avec passion et avec un ton bien direct. Richard nous vient de Chicago, là ou les gens sont francs et si différents aime t-il à nous rappeler du caractère californien qui lui est plus en rondeur….

© Richard MurrianRichard est venu à la photographie par passion pour sa femme il y a maintenant près de 10 ans.
Revenons un peu en arrière, alors étudiant il quitte le domicile familial pour partir à Los Angeles et crée son propre groupe de rock. D’ailleurs, il ne s’interdit pas de dire qu’il avait du succès, à 17 ans, aussi bien auprès du public qu’auprès des femmes, on veut bien le croire !

Rapidement rappelé par sa famille dans le droit chemin, il prend la route de l’entreprise et travaille méthodiquement dans la gestion de prêt ou il excelle ! C’est à cette occasion qu’il rencontre Nancy alors son assistante et il y perd « son latin » avec un peu d’humour ou pourrait dire son « mexicain » vu les origines de femme...

© Richard MurrianIl exerce ses premiers essais photographiques sur sa compagne qui va vite devenir sa muse puis sa femme et ils décident de tout quitter, parce que ce grand pays qu’est les Etats-Unis l’étouffe... Trop puritain, trop limité.
Richard et Nancy s’en vont, alors que d’autres souhaiteraient être accueillis dans ce pays, eux vont préférer partir vers l’Europe et plus particulièrement vers Prague. Première étape de leur périple photographique.

C’est à Paris qu’ils ont tous les deux trouvé leur lieu idéal de résidence. Richard Murrian aime à s’y ressourcer dans son quartier de prédilection de la Butte Montmartre.

Success story ? Richard reste humble, il va pourtant cumuler les succès photographiques et je crois avant tout se faire plaisir photographiquement.

Paru dans de nombreux magazines, c’est dans ses livres que l’on trouve l’essentiel de son œuvre.

Son premier livre « Reanna’s diaries » sort en 2004. On pouvait alors trouvé que son œuvre était marqué par David Hamilton ou Robert Farber. Dans ce premier ouvrage, Richard nous emmène dans un voyage autour de 8 modèles et plus particulièrement autour d’un travail mené avec Reanna pour laquelle la dimension de Muse commence à se révéler.

© Richard Murrian« See me Feel me » sort en 2006 et consacre son œuvre. Le style photographique de Richard a largement évolué, il a su rapidement s’affranchir des Maîtres pour trouver sa propre voix, son propre style.
Richard est méticuleux dans les choix de ses modèles, ils aiment à partager avec elles un bout de chemin photographique afin de faire vivre l’esprit de Muse et de pouvoir au fur et à mesure des séances photographiques en faire ressortir une sensualité, un érotisme que seule une relation photographique de long terme le permet.

Il est en quête d’immortaliser cette période de transition ou la femme s’éveille. Il est tout en douceur et en volupté mais ne s’interdit pas ce petit quelque chose qui mène à l’érotisme. Alors que l’innocence était visiblement son terrain d’expression, il a su métamorphoser son travail vers plus de sensualité, plus de féminité exacerbée.
J’ai eu l’occasion de le questionner sur sa Muse idéale et je crois infiniment que seul Nancy sa femme porte ce nom dans son cœur.

© Richard Murrian'Babydoll' son dernier ouvrage sorti ce mois ci est plus autobiographique puisqu’il célèbre 10 années de mariage avec sa bien aimé. Conçu comme un roman photo, ce travail est certainement plus osé et plus personnel que les précédents, cela nous permet de mieux comprendre la relation fusionnelle qu’il a établit depuis le début avec sa femme.

Pour Richard Murrian, le romantisme est donc au rendez vous, et comme il a écrit dans la préface de son livre « See me Feel me », « Tout ce qui est Beau est Sacré » et Richard ne déroge jamais à cette règle, ce qui en fait un homme avec lequel nous aimons, ici à Fine Art Tv, collaborer.

A vous d’apprécier son travail à la fois dans ce Portrait mais aussi dans la rubrique Muse dans les Fine Art Nude.

LB

Son site institutionnel : http://www.richardmurrian.net/
Le meilleur de son œuvre : http://www.m-u-s-e.org/
Richard Murrian est représenté à la Galerie Modern Book de Palo Alto en
Californie : http://www.modernbook.com/

 

Portfolio de Richard Murrian

 

FineArtCity - Share your Creativity !