Fine Art Tv - Photographie film video art
Vous aimez FineArtTv?
Contribuez à son développement :
Inscrivez-vous à la Newsletter

Bernard Faucon

Portrait
 
Devenez Membre Prémium pour voir la vidéo en haute qualité (divx, mov ou wmv)

Bernard Faucon (Né en 1950, France).

La photo avait commencé par un petit boîtier Semflex, fruit d’un troc fantaisiste de ma grand-mère.
D’emblée j’avais aimé la surface mouvante du dépoli, cette image qu’on fait glisser longuement avant d’en fixer les contours définitifs.
…A présent je photographie le réel, l’immobilité métaphysique du monde. Derrière une silhouette de montagne, dans la nuit, un profil de maison sur un ciel éclatant de bleu, un drap sur l’étendoir, le filament d’une ampoule électrique, je cherchais l’ineffable palpitation de "ce qui est". Je m’accommodais comme je pouvais de cette flagrante contradiction entre l'énorme plaisir de photographier et le peu d’estime dans lequel je tenais la photo par rapport à la peinture…

© Bernard FauconC’est ainsi que Bernard Faucon décrit sa relation avec la photographie et il n'y a rien d'étonnant à cela quand on sait qu'il n'a reçu aucune formation à la photographie. Son approche se définit d'avantage par une grande passion pour la littérature et la peinture.
Après des études de Philosophie à l’université de la Sorbonne (Paris, France), il devient célèbre, à partir de 1975, en mettant en scène de smannequins adolescents dans un univers d’enfants.
De 1975 à 1996, il réalise des installations photographiques proches de l’environnement en mêlant différentes techniques artistiques. Le résultat crée une composition évidement novatrice.

Les titres de ses oeuvres sont variés et font voyager autant les amateurs de photographie que les artistes de l’époque : Les Grandes Vacances, Évolution probable du Temps, Les Chambres d’Amour, Les Chambres d’or, Les Idoles et Les Sacrifices, Les Écritures, La Fin de l’image.

Ainsi, dans la série Les Grandes Vacances (1981), l’artiste met en scène dans sa maison de campagne des mannequins d’enfants dans des situations proches de la réalité : soirées d’anniversaire, jeux de société, sieste du déjeuner, etc.
Il reconstruit ainsi ses propres souvenirs dans un paysage originel, le Luberon (France), dans la propriété que ses parents ont transformée, durant l’été, en une merveilleuse maison d’enfants.
Cette série continua avec l’Évolution probable du Temps où Bernard Faucon transforme les paysages naturels en studios photographiques, en utilisant des éléments naturels comme le feu. La réalité devient  fiction et ses photographies se transforment en œuvres grand format, dont l’image est organisée selon un plan frontal qui se constitue en un objet autonome.
© Bernard FauconDans les années 80, il ignore que Cindy Sherman et Sandy Skoglund aux Etats-Unis ou Boyd Webb en Angleterre, entre autres, pratiquent également ce genre de mise en scène pour réaliser des tirages, devenant ainsi le précurseur de cette tendance en France.
Tout au long de ces années, Faucon combine la lumière du jour avec la lumière artificielle, photographiant toujours en couleur. Il s’expérimente avec le cibachrome(1) ou les tirages Fresson(2) afin de mieux trouver le résultat qui lui correspond. Jusqu’à la dernière série La Fin de l’image (un titre qui signifie la fin d’une période liée à ses mises en scène), Faucon avance sur la technique mais aussi sur le plan théorique. Il réussit à lier la poésie à l’image, utilisant  textes et idées originales.

Grâce à ses expérimentations et  ses recherches élaborées, le succès arrive à l’heure pour Bernard Faucon.
Depuis 1977, il a réalisé 300 expositions, principalement en Europe de l’Ouest, aux Etats-Unis, au Japon et en Corée (notamment chez Léo Castelli à New York, Agathe Gaillard, Yvon Lambert et Vu La Galerie, à Paris).

Son atelier parisien reflète pour le mieux son caractère; hospitalier et poétique.
Il nous a ainsi accueilli après un voyage au Maroc, pays qu'il a beaucoup photographié et semble  bien connaître et où il venait d’inaugurer une nouvelle exposition.

© Bernard FauconCependant, Bernard Faucon est avant tout un grand aventurier qui n’arrête pas d’utiliser son appareil pour immortaliser les petits instants du quotidien, les petits plaisirs de tous les jours, tel un véritable amateur passionné.
Dans ce sens, il développe entre 1997 et 2000, l’événement Le plus beau jour de ma jeunesse. Au sein de ce projet, Faucon propose à cent jeunes par pays (Brésil, Japon, Cuba, France, Liban, Maroc, Mali ou encore Thaïlande…) de photographier les paysages, leurs amis. Cette manifestation permet aux jeunes de s’expérimenter avec la technique photographique, réalisant ainsi leurs premières séries.
C’est alors que Bernard Faucon se métamorphose en chef d’orchestre dirigeant une expérience unique pour la plupart des adolescents du monde entier. Il explique : Nous partons un beau matin, en autocar, en bateau…chacun avec son appareil jetable. Je ne m’occupe pas du tout des prises de vue. Avec Antonin Potoski, qui m’accompagne dans la plupart de ces fêtes, nous courons d’un groupe à l’autre, distribuant fumigènes, papiers d’or, bengales, boissons. J’imagine l’étonnement des jeunes qui voient ces originaux venus du bout du monde se démener et distribuer tout gratuitement.

Faucon n’est pas attiré par les villes, c’est pourquoi, il photographie rarement  les espaces urbains.
Selon lui La beauté d’un paysage naturel dépasse l’imagination humaine.
D’ailleurs, l’œuvre de Bernard Faucon s’équilibre entre imagination et réalité dans des paysages presque surnaturels.

Avant de partir de son atelier, il nous introduit son prochain voyage au Laos,  pays lointain et mythique. FineArtTv vous propose de regarder ces images, à vous, alors, de découvrir ses photographies et son univers irréel.

I.P.

(1) Tirage argentique réalisé d’après une diapositive en couleur chromogène.
(2) Tirage au charbon en noir et blanc ou en couleur, inventé par une dynastie de tireurs en France, les Fresson. Il produit un rendu velouté très subtil. Bernard Plossu, Dolorés Marat l’ont beaucoup utilisé.

Portfolio de Bernard Faucon

 

FineArtCity - Share your Creativity !