Fine Art Tv - Photographie film video art
Vous aimez FineArtTv?
Contribuez à son développement :
Inscrivez-vous à la Newsletter

Sarkissian Hrair

Découverte
 
Devenez Membre Prémium pour voir la vidéo en haute qualité (divx, mov ou wmv)

Sarkissian Hrair (Syrie)

Titre de l’exposition : Unfinished.
19th International Photography Meeting in Thessalonica-Greece.

Sarkissian Hrair, né en 1973 à Damas (Syrie), débute sa carrière dans un laboratoire photographique professionnel dans cette même ville en 1992.
Son envie d’élargir son champ artistique le conduit alors en France et plus précisément à l'Ecole Nationale de la Photographie à Arles (ville située au sud de la France).
© Sarkissian HrairSon séjour dans cette université fut une révélation, autant pour son approche artistique, que pour la manière dont il perçoit la photographie.
Passant des heures à la bibliothèque de l’Ecole et il découvre pour la première fois de sa vie l’œuvre des plus grands photographes.
A cette époque, il réalise que le milieu photographique de Damas ne lui convient pas.
Ceci tient du fait qu’il considère que la photographie contemporaine n’existe pas en Syrie. De plus, la photographie de nu y étant censurée par la religion, l’Europe devient, pour Hrair, un espace de création.
Sa rencontre avec des artistes et photographes célèbres, comme Xavier Zimmermann ou Sophie Ristelhueber, est un élément décisif pour sa carrière de photographe. Il commence, d’ailleurs, à travailler à leurs côtés pendant leurs séjours en Syrie (1998 et 2001).

Sarkissian devient, alors, leur assistant personnel et les aide à la réalisation de leurs projets photographiques.
Il s’agit là d’une expérience unique, pour un jeune photographe, qui lui ouvre les portes de la photographie contemporaine. Les yeux de ces artistes lui font redécouvrir et aimer ce pays qu’il avait alors abandonné.

© Sarkissian HrairDepuis 2004, Sarkissian Hrair mène son travail artistique entre la France et le Moyen-Orient, exposant au Musée d’Art contemporain en Jordanie, aux Rencontres internationales d’Arles, aux Rencontres photographiques d’Alep, en Syrie ou encore à Séville (Espagne) à l’exposition Terres de Rêves organisée par l’association Ecume.

Ainsi, nous l’avons rencontré à Thessalonique (Grèce) avant le vernissage de son exposition personnelle Unfinished. Il nous est apparu timide mais heureux de voir cette série (sans fin) en tirages grand format, d’une qualité extrême.
Il nous a expliqué qu’à Damas il n’existe pas de laboratoire photographique de qualité artistique, raison pour laquelle, il a réalisé ses tirages en Grèce. Il précise d’ailleurs : En Syrie, il y a beaucoup de photographes de mariages mais peu de photographes artistes qui exposent leur travail personnel. J’en connais seulement un ou deux qui ont le même besoin que moi de réaliser des séries photographiques et de les présenter en public.

La série Unfinished est réalisée dans différentes villes du Moyen Orient.
Sarkissian Hrair a photographié, dans une volonté d’espoir et de devenir, des bâtiments en construction dans des villes où nous sommes habitués à regarder des images de guerre ou de destruction.
Il s’agit d’une sorte de photographie d’architecture ; l’homme en est absent avant de venir vivre dans ces lieux.
De plus, la lumière naturelle, que Sarkissian utilise dans ses photographies en couleur, traverse les espaces vides avec harmonie. La lumière devient, ainsi, le protagoniste et crée la parfaite géométrie entre les éléments du chantier.

© Sarkissian HrairCes bâtiments du Moyen-Orient prennent l’apparence de monuments antiques du fait que Hrair les photographient avec la sensibilité d’un artiste et non d’un voyeur.

L’histoire de la photographie, dans le pays de Sarkissian, a une longue tradition dans le domaine de l’architecture et de l’archéologie. Toutefois, le point de vue du photographe dans la série Unfinished dépasse, de loin, cette vision traditionnelle.
Il abandonne les formes classiques et le cadre structuré. Cependant, l’élément le plus intéressant dans le travail de Sarkissian est son absence totale d’Orientalisme.
En effet, il évite cette approche, bien que la Syrie soit un pays qui se trouvait au centre de ce mouvement artistique du XIXe et jusqu’au XXe siècle, et nous propose une nouvelle version de la photographie d’architecture, ne visualisant pas le résultat final mais le chantier d’un bâtiment.
Il s’agit d’un artiste véritablement prometteur, ouvrant  un chemin personnel et intime dans la photographie contemporaine, sans frontière.

C’est pourquoi, FineArtTv vous propose de découvrir son talent et sa sensibilité sur l’histoire universelle des espaces urbains.

I.P.

Portfolio par Sarkissian Hrair

Commentaires  

 
0 # Juste pour dire
Broise 18-03-2008 11:28
C'est une belle découverte que les oeuvres de Sarkissian Hrair. J'y retrouve un esprit similaire à celui des gravures de Yuri Kuper. Cette sensibilité à la lumière et aux nuances fines des couleurs est une invitation à la comtemplation.
 
 

FineArtCity - Share your Creativity !