Fine Art Tv - Photographie film video art
Vous aimez FineArtTv?
Contribuez à son développement :
Inscrivez-vous à la Newsletter

Julio Bittencourt

Découverte
 
Devenez Membre Prémium pour voir la vidéo en haute qualité (divx, mov ou wmv)

Proposant une nouvelle image de son pays, loin des clichés du Carnaval, des plages et des femmes sexy, le Brésilien Julio Bittencourt est une véritable découverte dans le monde du photoreportage.

Bientôt, sa célébrité dépassera bien des frontières, celui-ci venant de gagner le prestigieux Prix Oskar Barnack Leica 2007 durant les « Rencontres d’Arles ».

Le soir du 5 juillet, le photographe Julio Bittencourt, âgé de 26 ans, eut l’honneur de présenter une de ses séries, Numa Janela do Edificio Prestes Maia 911.
Il s’agit de photographies réalisées ces deux dernières années dans un quartier défavorisé de Sao Paolo au Brésil.

© Julio BittencourtFineArtTv a rencontré Julio Bittencourt un jour après sa récompense à Arles. Il nous a parlé de sa joie de recevoir le « Prix Oskar Barnack Leica », mais aussi de son désir de rester humble devant un tel honneur.
Pour le moment, il nous précise qu’il prépare un grand voyage en Europe afin d’élargir ses nouvelles séries photographiques, toujours en couleur.
Au Brésil, il continuera à travailler comme photographe professionnel pour la presse et à réaliser des portraits de personnalité, comme il le fit avec le président Brésilien, Lula da Silva ou encore le chef du gouvernement israélien, Eli Opper.

Son rêve est de rejoindre un jour la mythique agence Magnum et d’entrer, lui aussi, dans la légende des photographes de reportage humaniste.
L’originalité de l’œuvre de Julio Bittencourt tient dans le fait qu’il photographie toujours des hommes, des femmes et des enfants devant une fenêtre; comme une sorte de dernier espoir vers leur avenir incertain, comme celui-ci aime à nous le préciser.

© Julio BittencourtL’idée de, Numa Janela do Edificio Prestes Maia 911 semble simple, photographier la vie et l’intimité de personnes défavorisées habitant dans une « HLM » à l’écart du centre ville.
Dans cette série l’artiste a posé sa caméra face aux fenêtres de leur appartement et demanda aux habitants d’avoir l’air naturel et de l’ignorer complètement.
Le résultat est surprenant, la réalité se mêlant alors à la fiction. La vie quotidienne des Brésiliens à la marge de la société devient une mise en scène photographique réussie grâce aux qualités esthétiques de l’artiste.

Ses capacités dans le domaine de la photographie sont liées à ses études en Arts Plastiques à l’Université de New York jusqu’en 2004. Il a élargi ses horizons loin de sa ville natale au Brésil, pays qu’il semble aimer profondément.
Il croit à la jeune génération d’artistes qui peuvent le transformer en un nouveau centre artistique.

© Julio BittencourtJulio Bittencourt, parlant de lui, reste timide et pense sans cesse au Prix qu’il vient de gagner, celui-ci, en effet, peut être un tournant dans sa carrière puisqu’il va pouvoir remplacer son matériel Canon!

Mais que représente ce Prix pour le monde du photoreportage?
Depuis 1979, le groupe « Leica Camera » remet un prix en l’honneur d’Oskar Barnack (1879-1936), inventeur du Leica et père du photojournalisme actuel.
Ce prix récompensant l’œuvre d’un photographe de presse ou d’un photojournaliste, est adjoint d’une récompense monétaire ou d’un équipement Leica de la même valeur. Fidèle à sa tradition, il fut remis, cette année aussi, au théâtre antique d’Arles.

Nous souhaitons bonne chance Julio Bittencourt, et nous vous invitons à découvrir un nouveau talent international en exclusivité sur FineArtTv.

I.P.

Portfolio de Julio Bittencourt

 

FineArtCity - Share your Creativity !