Fine Art Tv - Photographie film video art
Vous aimez FineArtTv?
Contribuez à son développement :
Inscrivez-vous à la Newsletter

Dolorès Marat - A Place In Time

Découverte
 
Devenez Membre Prémium pour voir la vidéo en haute qualité (divx, mov ou wmv)

Dolorès Marat (France)

Comment écrire sur une photographe qui a changé à la fois notre vision sur les paysages urbains, sur la couleur et sur la mélancolie ?
C’est chose difficile que d’évoquer le parcours original de Dolorès Marat dans l’univers de l’image. Parce que d’abord, elle a commencé ses expériences photographiques comme tireur pour un grand laboratoire en noir et blanc à Paris, et est tombée par la suite amoureuse des tirages Fresson(1) en couleur. Grâce à cette envie de réaliser des photographies avec ce type de tirages et une œuvre personnelle d’une qualité exceptionnelle, Marat a abandonné l’obscurité du laboratoire pour photographier l’obscurité des villes.

© Dolorès MaratPlus de 20 ans après cette décision, Dolorès Marat, passée à l’action, surprend autant  le public européen qu’américain.
Ainsi, elle photographie sans cesse avec son Leica insistant sur l’utilisation, quelque peu passée, des diapositives. Ceci, ne tenant pas de la nostalgie, mais d'un besoin d’être fidèle à son rendu unique de la couleur. Marat est une acrobate de la lumière. Elle  photographie aussi bien dans le métro, dans les rues la nuit, pendant le crépuscule, dans un cinéma ou dans un ascenseur.

Son appareil est le témoin quotidien de ses promenades dans Paris, New York ou la Corse, visionnant sans cesse les évolutions du monde.
Elle découvre la vie et les habitants des villes à travers son objectif, utilisant des gestes rapides comme des réflexes.

Ceci explique pourquoi les personnages, dans les photographies de Marat, ressemblent à des fantômes en mouvement, jamais très clairs et souvent solitaires.

Pour Marat, il n’y a pas de conditions idéales pour réaliser une prise de vue car à tout moment la photographe est prête à lever son appareil.
Durant même notre rencontre dans son appartement parisien, Dolores Marat photographiait.
Si un jour je ne photographie pas, je deviens malade, nous avoue-t-elle.

© Dolorès MaratFace à la caméra, timide mais si passionnée par son art, elle nous a présenté ses tirages et nous a fait découvrir son trésor de diapositives. Elle les observe attentivement pendant des heures avec sa loupe avant de sélectionner la prochaine photographie qu’elle va imprimer chez Fresson.

Si l’on pouvait dévoiler le mystère de ses photographies, nous perdrions le mythe de l’instantané magique de Marat, toujours en couleur.
Nous vous laisserons découvrir le monde de cette photographe dans ce moment d’intimité  avec la phrase qui finit son livre-phare dans l’histoire de la photographie française, Rives, 1995, éd. Marval.

Dolorès Marat est à la photographie ce qu’Edith Piaf est à la chanson française...

IP 


(1) Tirage au charbon en noir et blanc ou en couleur, inventé par une dynastie de tireurs en France, les Fresson. Il produit un rendu velouté très subtil.

 

Portfolio de Dolorès Marat

 

FineArtCity - Share your Creativity !