Fine Art Tv - Photographie film video art
Vous aimez FineArtTv?
Contribuez à son développement :
Inscrivez-vous à la Newsletter

Christian Courrèges - Portraits

Découverte
 
Devenez Membre Prémium pour voir la vidéo en haute qualité (divx, mov ou wmv)

"L'homme est moins lui-même quand il est sincère, donnez-lui un masque et il dira la vérité."
Oscar Wilde Entretiens

Christian Courrèges ne croit pas en la vérité du portrait. La vision romantique du peintre ou du photographe capable de capturer les reflets de l’âme est à l’encontre de sa pensée. Alors pour mettre fin au mensonge, il photographie des uniformes habillés d’hommes.

© Christian CourrègesEn 2004, il capture l’image de juges français et britanniques.

En 2006, il établie une série sur les prélats, curés de l’église romaine.

Qu’y voit-on? Beaucoup de rouge, un peu d’hermine, parfois des perruques mais surtout une certaine vision du pouvoir. Les uns portent l’habit du roi pendant le sacre, les autres le sang de leur sauveur. L’individualité disparaît sous le manteau de la fonction. C’est le rôle premier de l’uniforme. Le photographe, par la série, établit un portrait général du juge français, du juge anglais et du prélat de l’église romaine. © Christian CourrègesIl nous donne à voir, ce que nous ne sommes pas habilités à fixer d’habitude. Il met à notre portée l’inaccessible. Du moins c’est ce qu’il veut nous faire croire.

Car comment ne pas aller au-delà de la très vaste distance que les habits et les visages fermés voudraient installer entre le spectateur et le modèle ? Ces personnages sont face à nous. Il nous regarde. Alors la tentation d’y chercher ce qu’on semble vouloir nous cacher est grande. Qui est cet homme? Qui est cette femme? Comment exerce-t-elle sa fonction? Que pense-t-elle face à l’objectif du photographe? Du paraître Christian Courrèges nous amène à l’être.

© Christian CourrègesEt pourtant un doute subsiste. Avant d’être photographe, Christian Courrèges étudiait la sociologie. Alors peut-être, après trente ans de pratique de la photographie, fait-il toujours des portaits sociaux. Mais alors pourquoi aller photographier les regards des Haïtiens? Suffiraient-ils à définir un groupe  évoluant au sein d’un pays en détresse?

La série est la base de travail de Christian Courrèges. Elle résume sa carrière en huit mots : prélats, magistrats, batisseurs, Haïti, musiciens, prison, tauromachie, polaroïd. Cela parait trop simple.

Anaïs Marquet  

Portfolio de Christian Courrèges

 

FineArtCity - Share your Creativity !