Fine Art Tv - Photographie film video art
Vous aimez FineArtTv?
Contribuez à son développement :
Inscrivez-vous à la Newsletter

Anton Solomoukha - Le Petit Chaperon Rouge Visite Le Louvre

Découverte
Mardi, 22 Janvier 2008
 
Devenez Membre Prémium pour voir la vidéo en haute qualité (divx, mov ou wmv)

On est déstabilisé par le caractère de l’homme, surpris par sa création. Et puis on l’écoute et là, il se révèle, son discours fait sens et soudainement on tombe sous le charme ! Partageons cet entretien avec Anton Solomoukha dans son atelier.

Cela fait maintenant plusieurs années qu’Anton a quitté sa terre natale d’Urkaine pour s’installer en France. A l’époque nous étions plus dans la notion d’Europe de l’Ouest avant que le fameux rideau de fer ne se fendille de toute part.

© Anton SolomoukhaAnton Solomoukha est donc né à Kiev, alors capitale de la République socialiste d’Ukraine. Il a la chance de n’être pas vraiment obligé de suivre le cursus classique qui aurait fait de lui un ingénieur. Sa formation s’oriente vers le domaine artistique après avoir très tôt montré une aptitude à la peinture. Lors de nos entretiens, Anton reviendra sur ses années passées dans son pays, il reviendra sur cette vie difficile qui l’a poussé à quitter son pays et il nous expliquera aussi la chance que fut finalement ce système, avec cette pédagogie et cette richesse intellectuelle dont il a pu profiter.

Peintre, photographe, metteur en scène d’image, la vie créative d’Anton Solomoukha est intense. L’homme est en perpétuel challenge intérieur. Il se provoque et provoque les autres.

C’est sous l’impulsion d’une amie, Ilona Orel, qu’Anton se met plus particulièrement à la photographie. Dans les différents travaux que nous avons pu voir, on apprécie d’une part l’instantanée du reportage,© Anton Solomoukha l’idée de son carnet de vie, l’humour, ou encore l’esquisse d’une certaine sensualité. La mutation s’opère, le peintre devient, pour une période de transition, photographe.

Le dénominateur commun commence à apparaître, c’est l’ironie, la satire, une étonnante capacité à créer des mises en scène décalées. Tout se mêle, s’entremêle. On ressent chez Anton un appétit créatif certain. On est en plein Art Contemporain, et sa longue liste de participations aux grands événements de la planète contribue à aider Anton à affiner sa créativité, à s’imbiber de cultures multiples.

Comme vous le verrez dans le portfolio joint ou encore bien évidemment dans le film qui lui est dédié, Anton est complexe.

Comme l’écrit le critique d’art Robert Albouker,
"Le Petit Chaperon Rouge visite le Louvre" est un projet qui imagine, non sans ambiguïté et ironie, la synthèse de trois éléments réputés inconciliables :
© Anton Solomoukha- Le Petit Chaperon Rouge.
- Les tableaux de Maîtres du Louvre.
- L'esthétique de la photographie contemporaine, l'exigence et la splendeur de son art de contracter les passions dans une image qui cristallise le temps jusqu'à le rendre réversible.

Etonnante thématique de ce Petit Chaperon Rouge qui s'introduisant dans les tableaux du Louvre, les réinvente à sa façon. Ce Petit Chaperon Rouge a pris la forme d’une belle jeune femme, mais c’est bien Anton qui se cache derrière. C’est donc l’époque de la maturité créative. L’alchimie s’est opérée, l’homme multiple ne fait plus qu’un, Anton se révèle et compose des tableaux photographiques inspirés.

Alors, avec Anton, promenons nous dans son bois...


Pour aller plus loin :
www.solomoukha.com

Sa galerie à  Paris :
www.galerie208.com

Portfolio d'Anton Solomoukha

 

FineArtCity - Share your Creativity !