Fine Art Tv - Photographie film video art
Vous aimez FineArtTv?
Contribuez à son développement :
Inscrivez-vous à la Newsletter

A. C. Becker-Echivard - Les temps modernes

Chez Higgins
Jeudi, 21 Avril 2011
Devenez Membre Prémium pour voir la vidéo en haute qualité (divx, mov ou wmv)
Anne Catherine Becker-Echivard - Les temps modernes
Acheter le
portfolio
d'Anne Catherine Becker-Echivard

Chronique privée

Les temps modernes

Les poissons d’acbe ne regardent pas la terre.
Ils y jouent. Ils jouent. Ils jouent de nous.
Ils nous mettent en pièces.
Pièces en un acte, en une photographie.
Pièce de boulevard. Mais les boulevards qu’acbe Anne Catherine Becker-Echivard - Les temps modernesemprunte ne sont pas toujours de comédie.
Les vies s’y croisent, se regardent, se cherchent et se perdent parfois.
Pièce de monnaie. Aussi dérisoire qu’un euro au fond de notre poche mais qui peut offrir un café qui réchauffe.
Pièce montée dans un mariage étrange, celui du burlesque et de la profondeur quand un poisson fait du roller.
Pièce de boucherie lorsqu’un alcoolique solitaire saigne sa vie devant nous.
Pièce d’artillerie lorsqu’acbe dénonce l’usine, le quotidien.
Mais elle ne dénonce pas.
Justement elle ne dénonce pas.
Ses poissons montrent, illustrent, proposent, ouvrent.

Anne Catherine Becker-Echivard - Les temps modernesLes poissons d’acbe jouent avec distance, retenue, froideur.
Pour nous laisser de la place, notre place.
A nous d’imaginer les dialogues, ou de préférer des silences.
A nous de rêver un avant, de craindre un après.
A nous de regarder en souriant dans ces photographies, miroirs déformés, décalés.
Se décaler pour mieux voir c’est ce que réussit magnifiquement acbe.
Mieux voir les sentiments, les sensations ou quelque fois plus douloureusement leur absence.
Certaines images montrent la souffrance, la solitude. Mais cherchez le détail, ce brin d’ironie qui… extremis détourne du désespoir.

Le romantisme allemand sauvé par la légèreté française.
Parfois l’innocence.
Parfois l’ivresse.
Les images drôles, ne sont jamais que drôles.
Les images tristes, ne sont jamais que tristes.
Il y a toujours autre chose.

acbe dirige ce théâtre qu’elle à construit, du scénario aux éclairages, habilleuse, décoratrice, elle nous met en scène et sa fantaisie, sa sincérité, son amour frappant les trois coups.

Le rideau s’ouvre.
Sur autre chose.

Didier Rouzeyrol

Anne Catherine Becker-Echivard - Les temps modernes
Anne Catherine Becker-Echivard - Les temps modernes
Anne Catherine Becker-Echivard - Les temps modernes
Anne Catherine Becker-Echivard - Les temps modernes
Anne Catherine Becker-Echivard - Les temps modernes
Anne Catherine Becker-Echivard - Les temps modernes

 

FineArtCity - Share your Creativity !