Fine Art Tv - Photographie film video art

Gerard Musy

Sensualité
 
Devenez Membre Prémium pour voir la vidéo en haute qualité (divx, mov ou wmv)

Il n’est pas très difficile de différencier les travaux de Gérard Musy : ses photographies de mode explosent de couleurs; ses clichés personnels apparaissent entre ombre et lumière. Les premiers sont l’énergie des tendances, les seconds, le témoignage de 20 ans de fétichisme.

« La photographie, par nature est fétichiste. Elle ne se concentre que sur une partie de la réalité. »
Gérard Musy a beaucoup réfléchi au sens de la photographie. Théoricien du médium, il écrit une thèse sur Robert Frank alors qu’il est à l’université de Genève, en Suisse, son pays d’origine.© Gerard Musy Lassé par l’abstraction de l’écrit, il décide de partir à New-York faire carrière comme photographe de mode.
Pari gagné puisqu’il finira par travailler avec les plus grands agents, galéristes, créateurs et magazines. Citons, Emporio Armani, Paco Rabanne, Vanity Fair, Vogue Hommes, entre autres…

© Gerard MusyMais l’univers de la mode n’est pas la seule chose qu’il découvre aux Etats-Unis. Gérard Musy fréquente des clubs où l’on croise latex et cuir, corsets et talons aiguilles. Il participe  aux jeux de l’accessoire et de la mise en scène. Il s’immisce dans le monde snob et mystérieux du fétichisme.

Quand il arrive à Paris au début des années quatre-vingt dix, Gérard Musy, reste connecté à ce type de sexualité. Il fréquente les soirées de la capitale française mais aussi celles de Grande-Bretagne.

Durant vingt ans, Gérard Musy s’est fait le témoin des ambiances volupteuses, intimistes et libres de tous fantasmes. Ce ne sont pas des images de spectateur mais un récit d’acteur que présente son livre, Lustre. Fuits du moment, ses photographies offrent un regard sur un monde caché, éclairé par le raffinement de son regard. Coupes de l’instant, elles ouvrent une fenêtre sur les mystères du jeu érotique. Entre les différents plans, des scènes se jouent à huis clos. L’œil circule entre les zones d’ombres et y découvre un inventaire détaillé de l’iconographie fétichiste. Le cadre laisse une large place à l’imagination et ouvre à celui qui observe toute la liberté d’interprétation.

Anaïs Marquet  

Retrouvez Gérard Musy sur http://www.gerardmusy.com/ et sur http://www.lleditions.com/

© Gerard Musy
Portfolio de Gerard Musy

 

FineArtCity - Share your Creativity !